Le nombre d’offres d’emplois diffusées sur pole-emploi.fr, qui agrège les principaux sites de recrutement, n’a jamais été aussi élevé, dépassant le million certains jours. De quoi nourrir le débat sur les hausses de salaires poussées par les syndicats.

Unanimes pour refuser une nouvelle concertation sur les retraites , les syndicats le sont tout autant pour réclamer des hausses de salaires. Ce sera d’ailleurs l’un des mots d’ordre de la journée de grève du 5 octobre à l’appel de l’intersyndicale CGT-FO notamment. A cette revendication, le gouvernement renvoie vers les employeurs, lesquels risquent, s’ils n’ont pas déjà commencé à le faire, de devoir lâcher du lest : avec une reprise sur les chapeaux de roues, ils n’ont jamais autant cherché à embaucher.

En témoigne le nombre d’offres d’emplois sur le site de Pôle emploi, qu’elles proviennent de ses propres canaux ou de ceux de la centaine de ses partenaires. Le chiffre varie chaque jour mais le sens de la pente ne fait pas de doute : près de 975.000 mercredi dernier, 916.000 jeudi, 952.000 vendredi en milieu de matinée… Le seuil du million a été dépassé plusieurs fois en juin ! Du jamais-vu, assure-t-on au sein de l’opérateur public, sachant que 700.000 les mois d’été sont déjà considérés comme un niveau « important ».

Voir l’article complet ( Alain Ruello – sources : les echos.fr)